IMIS | Flanders Marine Institute
 

Flanders Marine Institute

Platform for marine research

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
[ report an error in this record ]basket (0): add | show Printer-friendly version

Etudes hydrobiologiques sur les eaux saumâtres en Belgique: XI. Etude d'un bassin maritime dans le port d'Ostende: période 1966-1968 A. Etude du milieu
Van Meel, L. (1969). Etudes hydrobiologiques sur les eaux saumâtres en Belgique: XI. Etude d'un bassin maritime dans le port d'Ostende: période 1966-1968 A. Etude du milieu. Med. K. Belg. Inst. Nat. Wet. 45(11): 1-37
In: Bulletin. Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique. Mededelingen. Koninklijk Belgisch Instituut voor Natuurwetenschappen. KBIN: Brussel. ISSN 0368-0177, more
Peer reviewed article  

Available in  Author 

Keywords
    Hydrobiology; ANE, Belgium, Oostende Harbour [Marine Regions]; Brackish water

Author  Top 
  • Van Meel, L., more

Abstract
    Dans cette première partie de l'étude d'un bassin maritime dans le port d'Ostende, consacré à l'étude du milieu et comportant une période de deux années, 1966-1968, avec des observations hebdomadaires, on a examiné successivement les facteurs suivants: la température de l'eau, la luminosité, la chlorinité-salinité, l'alcalinité, le pH, l'oxygène dissous et la saturation, le potentiel d'oxydo-réduction, l'ammoniaque, les nitrites, les nitrates, l'azote minéral total, les phosphates, le rapport N/P, la silice, les hydrates de carbone, les protéines, les tensioactifs, les huiles minérales, l'azote total, les matières en suspension, l'oxydabilité et la chlorophylle. On s'est efforcé ensuite de valoriser les résultats obtenus en comparant les facteurs entre eux afin d'étudier leur interaction et l'incidence possible les uns sur les autres en fonction de la production de la chlorophylle. Sans entrer dans le détail des conclusions réservées à la seconde partie de l'étude, on peut citer très brièvement: Le Basin de Commerce à Ostende est situé en cul de sac, le mettant ainsi à l'abri de fluctuations considérables en ce qui concerne la salinité. Celle-ci varie de 11,6 à 17,75 g C1 par litre. Ses eaux sont à classer dès lors parmi les eaux meiomesohalines à polyhalines. La valeur du pH est située la plupart du temps entre pH = 7,5 et pH = 8,0. Elle dépasse très rarement pH = 9,0. La saturation de l'oxygène est en moyen 127,14 % et atteint exceptionellement 422,4 %. Il y a quelques déficits de la saturation ne dépassant pas 50 %.Les matières détritiques sont assez rares. Tous les corps dosés ont des concentrations maxima et minima qui correspondent plus au moins entre eux et entre la présence ou l'absence de qualités plus moins abondantes de chlorophylle et par conséquent de phytoplankton. La quantité de substances nutritives confère à ces eaux un degré d'eutrophie particulièrement élevé de sorte qu'elles frisent l'oligosaprobie. On a pu suivre ainsi de très près les variations de toute une série de facteurs écologiques afin de les mettre en rapport avec les variations en qualité et en quantité du phytoplankton. Nous avons ainsi préparé dans cette publication les matériaux nécessaires aux considérations écologiques au sujet du plankton à publier ultérieurement.

All data in IMIS is subject to the VLIZ privacy policy Top | Author