IMIS | Flanders Marine Institute
 

Flanders Marine Institute

Platform for marine research

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
[ report an error in this record ]basket (0): add | show Printer-friendly version

Les impacts négatifs et positifs de la pisciculture d'étang sur l'environnement
Billard, R.; Sevrin-Reyssac, J. (1993). Les impacts négatifs et positifs de la pisciculture d'étang sur l'environnement, in: Barnabé, G. et al. (Ed.) Production, environment and quality: Proceedings of the International Conference Bordeaux Aquaculture '92, Bordeaux, France, March 25-27, 1992. EAS Special Publication, 18: pp. 17-29
In: Barnabé, G.; Kestemont, P. (Ed.) (1993). Production, environment and quality: Proceedings of the International Conference Bordeaux Aquaculture '92, Bordeaux, France, March 25-27, 1992. EAS Special Publication, 18. European Aquaculture Society: Gent. 587 pp., more
In: EAS Special Publication. European Aquaculture Society, more

Available in  Authors 
    VLIZ: Proceedings [14660]

Keyword
    Marine

Authors  Top 
  • Billard, R.
  • Sevrin-Reyssac, J.

Abstract
    La pisciculture d'étang peut avoir un impact négatif sur l'environnement, en particulier sur les rivières, à la fois en aval et en amont, du fait d'échappements de poissons d'élevage et en aval, du fait du lâcher d'une eau de qualité physico-chimique plus ou moins altérée. Cependant, l'étang a aussi un effet favorable en constituant une réserve d'eau. Il se présente souvent comme un régulateur de débit et de niveau de base et peut retenir des matières en suspension et des composés azotés provenant des bassins versants. Dans le cas d'une pisciculture intensive moderne en étangs créés de novo, il existe une tendance a la réutilisation de l'eau dans la pisciculture elle même, sans rejet dans la riviere. Les effluents piscicoles sont ainsi recyclés in situ dans l'écosysteme aquatique et n'affectent pas l'environnement, ce qui constitue une originalité par rapport aux autres élevages hors sol. En cas d'intensification très forte en petits bassins, le recyclage des matieres organiques non réalisables dans ces derniers, peuvent en revanche s'effectuer à proximité dans de grands étangs traditionnels qui se trouvent ainsi fertilisés. Les effluents d'élevage hors sol (lisiers, fientes de volailles) sont aussi classiquement recyclés dans des étangs, avec production extensive (grands étangs) ou plus intensive en petits étangs aménagés (acces aux berges, aérateurs). Le recyclage de plus grandes quantités d'effluents d'élevage peut être pratiqué en lagunage compartimenté avec production séparée d' algues et de daphnies. Ces dernières sont soit distribuées vivantes directement aux poissons, soit séchées et incorporées aux aliments pour animaux. La pisciculture en étang, ou associée aux étangs, qui recycle à la fois ses propres effluents et ceux provenant d'élevages hors sol, est donc, sous réserve d'une bonne gestion, une forme d'élevage qui n'apporte pas de perturbations à l'environnement.

All data in IMIS is subject to the VLIZ privacy policy Top | Authors