IMIS | Flanders Marine Institute

Flanders Marine Institute

Platform for marine research

In:

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
[ report an error in this record ]basket (1): add | show Printer-friendly version

one publication added to basket [215715]
Der Ernährungskomplex der Seespinne Maja squinado
Stevcic, Z. (1967). Der Ernährungskomplex der Seespinne Maja squinado, in: Kinne, O. et al. (Ed.) (1967). Vorträge und Diskussionen. Erstes Europäisches Symposion über Meeresbiologie = Papers and discussions. First European Symposium on Marine Biology = Rapports et discussions. Premier symposium européen sur biologie marine. Helgoländer Wissenschaftliche Meeresuntersuchungen, 15(1-4): pp. 630-636. dx.doi.org/10.1007/BF01618656
In: Kinne, O.; Aurich, H. (Ed.) (1967). Vorträge und Diskussionen. Erstes Europäisches Symposion über Meeresbiologie = Papers and discussions. First European Symposium on Marine Biology = Rapports et discussions. Premier symposium européen sur biologie marine. Helgoländer Wissenschaftliche Meeresuntersuchungen, 15(1-4). Biologische Anstalt Helgoland: Hamburg. 669 pp., more
In: Helgoländer Wissenschaftliche Meeresuntersuchungen. Biologische Anstalt Helgoland: Hamburg. ISSN 0017-9957, more
Peer reviewed article

Also published as

Available in Author 
Document type: Conference paper

Keyword
    Marine

Author  Top 
  • Stevcic, Z.

Abstract
    Pendant mes recherches sur l'Araignée de mer (Maja squinado Herbst) j'ai étudie les rapports alimentaires, ainsi, que la composition, la collecte et la manière de l'émiettement de la nourriture. La composition de la nutrition est recherchée au moyen de l'observation directe dans l'aquarium et aussi par le moyen de l'ouverture de l'estomac. Il est constaté que l'Araignée de mer se nourrit aux dépens de beaucoup d'organismes divers: plantes (algues) et animaux peu mobiles ou sessiles (Echinodermes, Mollusques, Crustacées etc.). Dans le choix de la nourriture elle est donc peu sélective et non specialisée. L'organe collectant la nourriture — la pince — ressemble à une pincette et à la fonction de saisir. La pince est de même non specialisée. La structure de l'estomac également montre des signes de simplicité, c'est à dire un «Ossiculum zygocardiacum» (pièce cardiaque latérosupérieure, d'aprèsMilne-Edwards) de forme simple, qui en général varie selon la composition de la nourriture. Il en résulte qu'entre ces trois anneaux de la chaîne de la nutrition il existe un enchaînement fonctionnel (coordination).

 Top | Author