IMIS | Flanders Marine Institute
 

Flanders Marine Institute

Platform for marine research

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
[ report an error in this record ]basket (0): add | show Printer-friendly version

Les Ichthyodectidae (Teleostei, Ichthyodectiformes) des schistes bitumineux de l’Aptien (Crétacé inférieur) de Guinée Équatoriale et du Gabon
Taverne, L. (2010). Les Ichthyodectidae (Teleostei, Ichthyodectiformes) des schistes bitumineux de l’Aptien (Crétacé inférieur) de Guinée Équatoriale et du Gabon. Bull. Kon. Belg. Inst. Natuurwet. Aardwet. = Bull. - Inst. r. sci. nat. Belg., Sci. Terre 80: 115-143
In: Bulletin van het Koninklijk Belgisch Instituut voor Natuurwetenschappen. Aardwetenschappen = Bulletin de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique. Sciences de la Terre. KBIN: Brussel. ISSN 0374-6291, more
Peer reviewed article  

Available in  Author 

Keywords
    Aptian; Africathrissops weileri; Chiromystus guinensis; Ichthyodectidae; Teleostei [WoRMS]; Verraesichthys bloti; Equatorial Guinea [Marine Regions]; Gabon [Marine Regions]; Marine
Author keywords
    Teleostei, Ichthyodectidae, Chiromystus guinensis, Africathrissops weileri gen. et sp. nov., Verraesichthys bloti gen. et sp. nov., ostéologie, phylogénie, Crétacé inférieur, Aptien, Guinée Équatoriale, Gabon, Afrique

Author  Top 

Abstract
    L’ostéologie et les relations phylogénétiques de trois ichthyodectidés des schistes bitumineux de l’Aptien de Guinée Équatoriale et du Gabon sont étudiés. La première espèce était déjà connue sous le nom de Chirocentrites guinensis. Cette espèce est valable mais son squelette montre qu’elle appartient non pas à Chirocentrites mais à Chiromystus, un genre caractérisé par des rayons pectoraux élargis et branchus et un axe vertébral court. Les différences entre Chiromystus et Cladocyclus sont soulignées pour démontrer la validité de Chiromystus. La deuxième espèce n’est connue que par quelques fragments crâniens, en particulier les mâchoires. Elle est nouvelle et représente un nouveau genre, Africathrissops weileri, qui paraît primitif et proche de Thrissops. Sa fossette d’articulation pour le carré est formée par le rétroarticulaire et l’articulaire sans participation de l’angulaire. La troisième espèce est inédite et représente aussi un nouveau genre, Verraesichthys bloti, caractérisé également par un squelette axial court mais son crâne et sa ceinture scapulaire diffèrent nettement de ceux de Chiromystus. Le squelette caudal d’un ichthyodectidé indéterminé mais évolué est également décrit.

All data in IMIS is subject to the VLIZ privacy policy Top | Author