IMIS | Flanders Marine Institute
 

Flanders Marine Institute

Platform for marine research

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
[ report an error in this record ]basket (0): add | show Printer-friendly version

Principes de systématique biochimique et application à quelques problèmes particuliers concernant les Aschelminthes, les Polychètes et les Tardigrades
Jeuniaux, C. (1975). Principes de systématique biochimique et application à quelques problèmes particuliers concernant les Aschelminthes, les Polychètes et les Tardigrades. Cah. Biol. Mar. 16(5): 597-612
In: Cahiers de Biologie Marine. Station Biologique de Roscoff: Paris. ISSN 0007-9723, more
Peer reviewed article  

Available in  Author 

Keyword
    Marine

Author  Top 
  • Jeuniaux, C.

Abstract
    Nous avons défini les conditions requises pour que les caractères de la composition chimique puissent être utilisés comme caractères systématiques à implication phylogénétique. En ce qui concerne les animaux de la méiofaune, la biochimie peut contribuer à résoudre les problèmes posés par la systématique des groupes auxquels ils appartiennent, souvent encore considérés comme des « incertae sedis ». Mais la taille réduite de ces organismes et leur récolte difficile en grande quantité proscrit l'application de la plupart des méthodes classiques d'analyse chimique. La mission des biochimistes intéressés par la systématique est donc de rechercher des microméthodes hautement spécifiques, susceptibles d'être appliquées à des quantités minimes de matériel et capables de révéler l'existence de composés chimiques biosynthétisés par des sémantides suffisamment bien définies pour permettre la discussion de leurs propriétés d'homologie. Un exemple est donné dans le cas de la chitine et des transférases qui en contrôlent la synthèse. En dernière analyse, c'est cependant au niveau des protéines que l'on peut espérer trouver les meilleurs critères d'homologie et les meilleurs indices de parenté phylétique. Faute de pouvoir isoler et purifier les protéines des animaux de la méiofaune et d'en établir la séquence aminoacide, pour les raisons techniques évoquées plus haut, le systématicien biochimiste peut tirer des informations précieuses des patrons de composition globale en acides aminés de la fraction protéique de certaines structures bien individualisées ou de l'étude immunoélectrophorétique des protéines solubles. En tout état de cause, cependant, il faut se garder de substituer une chimiotaxonomie exclusive à la systématique classique. Les arguments nouveaux tirés de l'analyse chimique doivent être considérés en même temps et au même titre que les autres caractères tirés de la morphologie ou de l'embryologie.

All data in IMIS is subject to the VLIZ privacy policy Top | Author