Flanders Marine Institute

Platform for marine research

In:

IMIS

Publications | Institutes | Persons | Datasets | Projects | Maps
report an error in this recordbasket (1): add | show Printer-friendly version

one publication added to basket [3565]
Présence de Choristocarpus tenellus (Kuetzing) Zanardini à Port-Cros
Coppejans, E.; Boudouresque, C.F. (1976). Présence de Choristocarpus tenellus (Kuetzing) Zanardini à Port-Cros. Trav. Sci. Parc Natl. Port-Cros 2: 195-197
In: Travaux scientifiques du Parc national de Port-Cros: Hyères. ISSN 0241-8231, more
Peer reviewed article

Also published as
  • Coppejans, E.; Boudouresque, C.F. (1978). Présence de Choristocarpus tenellus (Kuetzing) Zanardini à Port-Cros, in: (1978). IZWO Coll. Rep. 8(1978). IZWO Collected Reprints, 8: pp. chapter 2 [Subsequent publication], more

Available in Authors 
    VLIZ: Open Repository 126029 [ OMA ]

Keyword
    Marine

Authors  Top 
  • Coppejans, E., more
  • Boudouresque, C.F.

Abstract
    Choristocarpus tenellus ( Kuetz. ) Zan. n'est mentionné que de par Hauck (1885), Kuckuck (1895), Vatova (1948) et Ergecovic (1955, 1957) et du Golfe de Naples par Berthold (1882) et Funk (1955). A notre connaissance il n'a été signalé qu'une seule fois sur les côtes de Mediterranée nord-occidentale, par Sauvageau (Hamel, 1935) à Villefranche. En Adriatique Ch. tenellus a été récolté d'avril à octobre, épiphyte de Dasya baillouviana (Gmel.) Mont. et de Cutleria monoica Ollivier, à des profondeurs allant de 10 à 70m. A Naples il se présente de mai à août en petites quantités sur Cystoseira spp. ainsi que sur des cailloux à grande profondeur (jusqu'à 50m). A Villefranche Sauvageau l'a dragué en juin à 25m de profondeur (Hamel, 1935). Nous ne l'avons récolte qu'une seule fois dans le relevé REC 88 effectué en septembre 1975 à Bagaud-Pointe du Sud (Var, France) , à 20m de profondeur, sur substrat rocheux horizontal ("infralittoral photophile"). Il formait une touffe lâche sur Stypocaulon scoparium (L.) Kuetz. et Halopteris tilicina (Grat.) Kuetz. Dans l'Adriatique les auteurs mentionnés ci-dessus ont trouvé au printemps et en été des exemplaires à propagules et à zoldocystes uniloculaires et d'autres échantillons dépourvus de propagules, mais présentant des micro- et macrozoïdocystes pluriloculaires. A Naples Funk (1955) n'a trouvé que des échantillons à propagules et à zoïdocystes uniloculaires, de mai à août. Les thalles que nous avons récoltés a Port-Cros (HEC 2628) sont porteurs uniquement de propagules abondants qui sont formés en séries (jusqu'à 3 de suite) sur le même pédicelle.

 Top | Authors